Les Disparus du Clairdelune

Attention, cette chronique concerne un deuxième tome de saga. Mon avis ne comportera pas de spoiler afin que vous puissiez avoir un avis sur la saga complète. Néanmoins, le résumé est présent dans la présentation alors ne vous spoilez pas tout seul 😉

Présentation

❤❤❤❤♡

Auteur : Christelle Dabos
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Saga : La Passe-Miroir #1
Pages : 550p

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

Avis

Le début de la lecture de ce tome a été un peu fastidieux. Je l’ai commencé et mis en pause à la 100ième page pour pouvoir lire Ce qui nous consume… qui venait juste de sortir. Alors quand je l’ai repris, j’ai eu du mal à m’y remettre. Il faut savoir que je n’aime pas lire plusieurs livres en même temps, je me mélange les pinceaux et je sors de l’univers, mais on parlera de ça une prochaine fois! En attendant, quand j’ai repris cette lecture, j’étais encore une fois sortie de l’univers et je ne m’y suis pas remise dedans avant la moitié du roman.
Néanmoins, une fois cette phase d’immersion dans l’histoire passée, j’ai encore dévoré et adoré cette lecture. Ce n’est malheureusement pas un coup de cœur, surement par ma faute et celle de Georgia Caldera !

Ce second tome est la continuité direct du premier. Ce que j’ai adoré dans un premier temps, c’est le résumé complet que l’auteure nous fait du premier tome au début du livre. L’ayant lu il y a quasiment un an maintenant, j’ai apprécié avoir cette partie qui me rafraîchissait la mémoire.
Ophélie est donc toujours à la Citacielle et va devoir ruser pour obtenir la protection de Farouk l’esprit de famille de la Cité surtout que sa famille, en manque de ces nouvelles, a décidé de la rejoindre pour découvrir son fiancé.

Dans ce tome, on retrouve la même Ophélie qu’on avait quitté dans le premier tome. Elle est toujours aussi maladroite, toujours aussi prompt à se mettre dans des situations improbables et souvent dangereuses et c’est ce que l’on adore. On comprends ses décisions et on attends de voir comment elles vont encore se retourner contre elle. Il est aussi question de remise en question et d’affirmation de soi dans ce tome et j’ai adoré la suivre.
Thorn est peu présent (à mon grand dam) dans ce tome. Néanmoins, toutes ses apparitions sont forte en émotion. Personnellement, j’adore ce personnage, ce grand dur où l’on perçoit dans ses actions / paroles son attachement à ce petit bout de femme qu’est Ophélie. J’admire aussi sa perspicacité même si on va pas se mentir, sa mémoire doit bien aider !

Et la plume de Christelle Dabos… Franchement, j’avais peur de ces romans vu les petites briques qu’elles sont en grand format et pourtant… Avec cette écriture, on ne voit pas les pages défilées ! Une fois rentrée dans l’histoire, je n’arrivais plus à m’en détacher. J’avais envie de savoir ce qui allait arriver à Ophélie, envie de connaître le dénouement de l’intrigue de ce tome et surtout, envie de découvrir et percer le « mystère Thorn ». Bon, pour ce dernier point, autant être franche avec vous, ce n’est pas vraiment le cas ! Thorn est et reste mystérieux et fermé dans ce tome même si on ne peut s’empêcher (pour ma part en tout cas) de s’attacher à lui.

Pour ne pas vous mentir, j’étais tellement dans l’univers que j’ai enchaîné directement avec le troisième et dernier tome paru actuellement. Je l’ai d’ailleurs déjà terminé alors sa chronique arrivera prochainement.

La Passe-Miroir a vraiment un univers à couper le souffle. On n’a jamais le temps de s’ennuyer avec Ophélie qui ne cesse de se mettre dans des situations abracadabrantes. Et Thorn… Un coup de cœur pour ce personnage bourru mais hyper attachant.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :